Focus sur les différentes techniques de méditation

 

 

Il n’est pas chose aisée que de parvenir à une classification de ces techniques dans la mesure où elles ont autant de bases communes que de points de divergences sur les techniques utilisées et les états de consciences sur lesquels elles opèrent.

 

 

Il existe de fait 3 états de conscience : le premier niveau, qui correspond à un état de relaxation légère, le deuxième, dit niveau moyen, qui peut être apparenté à la phase de sommeil paradoxal, et enfin le troisième niveau qui peut être assimilé à un état de somnambulisme. Chaque méthode à un but spécifique et se pratique donc sur l’un de ces 3 niveaux.

 

 

Que ce soient les techniques hypnotiques, la sophrologie, le yoga ou encore les méditations transcendantales ou en pleine conscience, toutes ces techniques s’inscrivent dans une démarche de développement personnel.

 

 

 

Les techniques hypnotiques (hypnose et autohypnose) sont des techniques d’induction modifiant le niveau de conscience par la suggestion (celle du thérapeute pour ce qui est de l’hypnose). Dans les techniques d’autohypnose, le sujet va utiliser sa propre suggestion pour construire l’exercice lui-même, sans l’accompagnement du professionnel.

 

 

 

 

La sophrologie vient du grec SOS harmonie, sérénité, PHREN conscience, esprit et LOGOS science, étude, soit « l’étude de la conscience en harmonie ».

Fondée en 1960 par le professeur Caycedo, neuropsychiatre d’origine colombienne, elle est connue aujourd’hui sous le nom de sophrologie caycedienne. Il s’agit également d’un outil permettant d’obtenir l’harmonie entre le corps et l’esprit. La méthode regroupe plusieurs techniques de relaxation telles que le yoga, le zen, l’hypnose, et la méditation. Elle associe le relâchement musculaire, la respiration, la visualisation, la mise en avant de pensées positives ainsi que la programmation mentale. Lorsque qu’une personne est en état sophronique, elle a alors accès à son inconscient, ce qui lui permet de retravailler certains schémas de pensées avec l’accompagnement de son sophrologue.

 

 

 

Le yoga est quant à lui une science de réalisation de soi, qui permet l’unité du corps, du mental et de l’esprit. Souvent réduites à la pratique des postures physiques, les méthodes yogiques couvrent pourtant tous les domaines de notre existence et incluent bien d’autres pratiques telles que le contrôle de la respiration, les pratiques méditatives, les affirmations, les visualisations et les mantras. Remontant à plus de 5000 ans, le yoga est le chemin qui cultive le corps et les sens, épure le mental, affine l’intelligence et repose l’âme, le centre de notre être. La pratique du yoga fournit les clefs du développement spirituel, dernier niveau Trans personnel visant à la réalisation de soi et à la connaissance de sa véritable nature.

 

 

 

La méditation : Plusieurs fausses croyances ou perceptions sont véhiculées concernant la méditation.  En fait, méditer, ce n'est pas se relaxer, se détendre (bien que cela puisse se produire), ce n'est pas entrer en transe, ce n’est pas être immobile (bien au contraire), ce n’est pas une pratique mystérieuse, religieuse ou ésotérique, ce n’est pas développer des pouvoirs surhumains, ce n’est pas un moyen de se détourner de la réalité, ce n’est pas une solution miracle pour être heureux, ce n’est pas une thérapie (bien que cela puisse être un très bon complément), ce n’est pas un repli sur soi égoïste, ce n’est pas non plus s’asseoir pour avoir des pensées élevées, cela ne fait pas faire disparaître ses problèmes et ce n’est pas non plus un moyen de réfléchir à ses problèmes.

 

 

La méditation est en fait un état naturel que nous avons perdu. C'est s'observer et observer ce qui nous entoure sans attente ou résultat particulier, en laissant de côté notre mental.

 

Déjà présente dans le monde de l’entreprise aux Etats Unis notamment au sein de la firme Google qui initie ses salariés depuis 2007 à la méditation via le programme « Search inside yourself » (à l’initiative du Professeur Jon Kabat-Zinn(1), les dirigeants Français sont un peu plus réservés sur le sujet.

Pour autant certaines sphères de l’entreprises se laissent séduire par la méthode, depuis quelques années le Barreau de Paris propose à ses avocats la pratique de la méditation afin d’optimiser leur qualité d’écoute. Le domaine médical a également succombé à l’exercice. Enfin, les groupes l’Oréal, EDF et Siemens invitent leurs cadres à se ressourcer en organisant des séminaires sur le sujet.

 

Si les cadres s’intéressent de plus en plus à la méditation, c’est aussi parce que la liste des bienfaits que sa pratique procure est d’une part très longue, et qu'ils peuvent, d'autre part trouver un écho bénéfique dans le cadre personnel et professionnel.

 

 

Comment choisir parmi toutes ces disciplines alors ? tout d'abord en les testant ... pour savoir laquelle répond le mieux à votre besoin à un instant T de votre existence, puis lorsque vous aurez trouvé, il s'agit de tester encore, afin de trouver la bonne personne pour vous. Tout comme en coaching, au delà de l'aspect théorique et des fondamentaux acquis dans la méthode, le professionnel y ajoute inévitablement une part de lui même, il existe alors autant de cours différents que de "profs" différents, faites vous confiance et trouvez celui qui répond à vos attentes.

 

Quelle que soit la discipline que vous choisirez,  toutes les méthodes décrites ci-dessus ont en commun le fait d'intégrer la connaissance de soi ainsi que la question de l’être en devenir en  plaçant l’être humain dans sa triade indissociable du cœur, du corps et de l’esprit.

 

 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.

En espérant que vous y aurez trouvé des informations ou des pistes de réflexion qui viendront nourrir votre Développement Personnel & Professionnel.

N'hésitez pas à commenter et à partager cet article.

 

Coachement vôtre.

 

 

 

1)Jon Kabat Zinn, médecin américain, fondateur et dirigeant de la Clinique de Réduction du Stress (Stress Reduction Clinic) et du centre pour la pleine conscience en médecine de l'université médicale du Massachusetts. Il enseigne depuis les années 70 la « méditation de la pleine conscience » (mindfulness meditation) comme une technique destinée à aider les gens à surmonter leur stress leur anxiété, leur douleur et leur maladie.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POST A L'AFFICHE

Comment différencier les FAITS - OPINIONS et SENTIMENTS ... pour faire toute la différence ?

July 2, 2018

1/9
Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic