Shackleton : de l’explorateur au Leader

 

 

En 1914, Sir Ernest Shackleton, part pour sa 3e expédition en Antarctique sur le navire « Endurance » avec pour objectif de traverser le pôle Sud. Malheureusement les difficultés s’accumulent et l’Endurance passe dix mois coincé dans les glaces, avant d’être broyé et de couler.

Shackleton organise alors le rapatriement de son équipe (28 hommes) sur la banquise, et pendant plus d’un an l’équipage vit sur des îlots de glace flottant au gré des vents et de la houle.

Ils finissent par rejoindre en canots une île de terre ferme et un dernier sauvetage périlleux ramène tout le monde sain et sauf dans la civilisation.

 

 

 

L’aventure de Shackleton peut  être vue sous l’angle entrepreneuriale, et plus particulièrement sous l’angle du management d’équipes. En effet, l’expéditeur n’a pas marqué l’histoire pour la réussite de cette exploration (plutôt manquée) mais pour la manière dont il a su rebondir et préserver ses hommes.

En ce sens l’aventure humaine peut être qualifiée de succès et l’explorateur peut être évalué selon les qualités de leardership dont il a fait preuve : un leader très humain, à la fois vrai chef, décideur et charismatique, et grand empathique proche de ses hommes. Un leader « résonnant* », selon la définition de Daniel Goleman*

 

 

 

Quelles étaient les forces de Shackleton?

 

 

 

 

Des qualités personnelles :

Courage et force dans la solitude du chef

Un vrai décideur et gestionnaire de risques

Un vrai gestionnaire de crise, directif

Un excellent gestionnaire de stock et de ressources humaines

Une intuition comme alliée

Un bon sens du timing

Des valeurs fortes

Un optimiste et philosophe de la chance

 

 

 

Des compétences relationnelles:

Un leader résonnant…

Qui sait partager sa vision

Un leader chef de file (qui montre l’exemple)

Un leader responsable (il n’a perdu aucun homme)

Un leader au management durable (préservation des ressources)

Doué d’empathie et d’intelligence émotionnelle (conscient des besoins de chacun)

Un leader collaboratif, catalyseur de cohésion

Un leader qui fait confiance, et sait déléguer

 

 

Quelles leçons peut-on tirer du comportement de Shackleton ?

 

 

Un décideur et un gestionnaire de risque : Shackleton utilise 3 sources pour prendre ses décisions,
- l’avis technique de ses hommes,
- sa propre connaissance et expérience,
- et son intuition
Il fait appel aux deux hémisphères de son cerveau, le droit pour la vision globale, celle de l’incertain et du mouvement et le gauche pour les détails, le connu, le statique.

 

 

Le management durable

Shackleton manage les ressources dans une optique durable, et notamment ses ressources humaines. Il fait passer ces derniers avant toute chose, quitte à prendre des risques sur le reste (matériel…) Il nourrit ce management durable de son intelligence émotionnelle et notamment son empathie, avec une conscience aiguë des différents besoins et états de ses hommes. Par exemple, il épargne à ses hommes les mauvaises nouvelles comme le recul en latitude quand ils dérivent sur un îlot de glace, et gère leur motivation sur la longueur.

 

Savoir faire confiance et déléguer

(Shackleton part en expédition chercher des secours et confie à Wild le gros de la troupe, lui donnant tout pouvoir et lui témoignant toute sa confiance)

Shackleton sait choisir les bonnes personnes, il connaît les talents et compétences de ses hommes et sait lâcher le contrôle pour déléguer. Il projette sur ceux à qui ils donnent une responsabilité, toute sa confiance pour les aider à se sentir confiants.

 

Le sens du timing

Shackleton est en écoute permanente de son environnement et saisit la moindre opportunité.
Il prend des décisions sans attendre que tous les voyants soient au vert.

Il sait aussi faire preuve de patience et d’acceptation quand le moment opportun semble encore loin.

 

Un homme porté par ses valeurs

Ses valeurs donnent de la force à Shackleton pour tenir son cap, ses décisions au plus fort des difficultés. Elles orientent ses choix quand il risquerait d’être perdu. Malgré des circonstances très difficiles, Shackleton semble toujours aligné avec ses valeurs.

 

Un optimiste qui cultive la chance

Shackleton cultive son art de voir le verre à moitié plein et de reconnaître la bonne fortune. Il a le sens du rebond dans les situations difficiles ou douloureuses. L’espoir chez lui renaît toujours très vite, comme chez ses hommes.

 

 

 

 

Et vous ... quelle sorte de leader êtes-vous ?

 

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.

En espérant que vous y aurez trouvé des informations ou des pistes de réflexion qui viendront nourrir votre Développement Personnel & Professionnel.

N'hésitez pas à commenter et à partager cet article.

 

Coachement vôtre.

 

 

 

*il inspire, suscite passion, enthousiasme, motivation et engagement autour de lui ; grâce à ses compétences émotionnelles il se manage lui-même et manager les autres en vue d’en obtenir le meilleur. Le leader résonnant tient compte des préoccupations de son équipe grâce à son empathie et sait les conduire dans une direction positive.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POST A L'AFFICHE

Comment différencier les FAITS - OPINIONS et SENTIMENTS ... pour faire toute la différence ?

July 2, 2018

1/9
Please reload

POSTS RECENTS
Please reload

Search By Tags